Le sénateur Alain CHATILLON, très proche des associations d’aide à domicile et de leur devenir n’a cessé depuis 2008 de les soutenir et de soulever les difficultés qu’elles rencontrent et qui s’accroissent au fil des années. Elles sont fragilisées par un contexte de crise économique et de fortes mutations. Leurs difficultés sont en effet perceptibles à divers niveaux et notamment par une baisse des ressources, des subventions publiques qui génèrent des problèmes de trésorerie récurrents et importants. Alain Chatillon a récemment exprimé à nouveau son soutien en cosignant l’amendement visant à créer un fond de restructuration en faveur du secteur de l’aide à domicile.